CHEVROLET Corvette C1 V8 - 1957

79 500 €

Réf : A632949 Actualisée le : 25/03/2024

CHEVROLET Corvette C1 V8 - 1957
Créer une alerte CHEVROLET Corvette

79 500 €

Description

Kilométrage : 86 600 km

La Chevrolet Corvette est une icône de l’histoire automobile américaine et l’une des voitures les plus reconnues et les plus vénérées dans le monde. La Chevrolet Corvette de première génération (communément appelée C1) a été présentée pour la première fois en 1953 lors de l’événement General Motors Motorama à l’hôtel Waldorf-Astoria de New York.

La Corvette C1 a été produite pendant neuf ans avant d’être remplacée par la Corvette de deuxième génération, ou C2, en 1962. Conçue par le légendaire designer automobile Harley Earl, la Chevrolet Corvette s’inspire de nombreuses sources. Earl voulait créer une véritable voiture de sport américaine, et il a remarqué toutes les voitures de sport européennes que les GI américains ramenaient chez eux après leur service pendant la Seconde Guerre mondiale. Il s’est également inspiré de la Nash-Healey, une voiture de sport à deux places de Nash Motors. Earl et son équipe ont créé le « Projet Opel » au début des années 1950, qui est devenu la Corvette originale que nous connaissons aujourd’hui.

Un autre membre notable de l’équipe Corvette était Zora Arkus-Duntov, l’ingénieur en chef de la Corvette, communément appelé le « père de la Corvette ». Duntov a rejoint l’équipe après avoir vu la voiture originale au Motorama, et il est devenu l’homme responsable de nombreuses innovations de la voiture, de ses premiers succès en course et de la mise en œuvre du programme Grand Sport, qui a été couronné de succès. Parmi les nombreuses réalisations de Duntov avec la Corvette, l’une des plus importantes est d’en avoir fait une voiture de sport éprouvée. Duntov et son équipe établissent un record en stock car lors de la course de côte de Pike’s Peak en 1956, et établissent également un nouveau record à Daytona Beach en atteignant 150 mph dans le flying mile.

Le programme Grand Sport de Duntov a été lancé lors de la dernière année de la Corvette C1, en 1962. Ce programme vise à créer une Corvette de course légère capable de rivaliser avec les marques établies. Seules cinq Grand Sport originales ont été construites avec un moteur V8 à petit bloc en aluminium de 550 chevaux. Ces voitures incroyablement rares n’ont pas été officiellement autorisées à participer à des courses par GM et ont fini entre les mains de collectionneurs privés.

1953 : Première tentative

La toute première Chevrolet Corvette C1 de série est sortie d’une chaîne de montage improvisée à Flint, dans le Michigan, en juin 1953. Le premier lot de voitures, limité à 300 exemplaires, était entièrement recouvert d’une toile noire et arborait la désormais emblématique couleur Polo White à l’extérieur, ainsi qu’un intérieur rouge tout aussi emblématique. Sous le capot, elles étaient équipées d’un moteur six cylindres en ligne de 3,8 litres (pas encore de V8) avec trois carburateurs Carter, des poussoirs mécaniques et un arbre à cames à haute levée. Surnommé « Blue Flame », ce moteur développait 150 chevaux et était associé à une boîte de vitesses automatique Powerglide à deux rapports.

Le design d’Earl pour la Corvette C1 est magnifique et immédiatement reconnaissable. Le style de la Corvette décapotable est étroit et compact et se caractérise par des lignes fluides allant des phares aux ailes arrière, des jantes à parois blanches, des feux arrière en saillie dans le style classique des années 1950 et une calandre chromée unique en son genre. Au lieu d’une carrosserie en acier, GM utilise de la fibre de verre pour façonner la Corvette ; c’est l’un des premiers cas d’utilisation aussi poussée d’un matériau léger révolutionnaire à l’époque.

1954 : La production s’étend

L’année 1954 voit une augmentation significative de la production de la Corvette, avec quelque 3 640 voitures produites. General Motors élargit également le choix des couleurs de la Corvette (Sportsman Red, Black et Pennant Blue) et porte la puissance du moteur à 155 chevaux.

En 1955, la Corvette reçoit sans doute la mise à jour la plus importante de son histoire, une amélioration qui servira de modèle à toutes les Corvettes futures. C’est cette année-là que GM a placé sous le capot de la Corvette un V8 Chevrolet à petit bloc de 4,3 litres, ce qui a permis d’augmenter considérablement la puissance du six cylindres pour atteindre 195 chevaux. GM équipe la Corvette d’une boîte de vitesses manuelle à trois rapports, la première fois que la voiture est équipée d’une boîte de vitesses autre qu’automatique. Ces améliorations ont été bien accueillies et ont contribué à renforcer la réputation de voiture de sport de la Corvette. Chevrolet a construit 700 Corvettes pour l’année modèle 1955.

D’autres améliorations ont été apportées en 1956, notamment un toit rigide amovible, des phares apparents, une carrosserie redessinée comprenant désormais les fameuses « coves » ou écopes latérales sculptées, et des vitres roulantes manuelles. La puissance est à nouveau revue à la hausse – le V8 à petit bloc atteint désormais 240 chevaux – et le moteur à six cylindres en ligne de la première année de fabrication de la Corvette est entièrement supprimé. Duntov, qui n’a cessé de faire pression sur GM pour qu’il améliore les performances de la Corvette, a tenté de convaincre GM de lancer officiellement un programme de course avec la voiture, mais en vain. Il devra attendre encore un peu pour que cela se produise.

1957 : Nouvelles technologies

Les Corvettes de 1957 bénéficient d’une technologie encore plus avancée, notamment l’injection de carburant en option et un différentiel à glissement limité. À l’époque, toute Corvette équipée d’un système d’injection était surnommée « fuelie ». Le moteur V8 de la voiture est porté à 4,5 litres et développe environ 290 chevaux, ce qui porte la vitesse maximale de la voiture à 132 miles à l’heure. Une nouvelle boîte de vitesses manuelle à quatre rapports a également été introduite en 1957.

Une autre réalisation notable de la Corvette de cette année est qu’elle est devenue l’un des tout premiers moteurs produits en série à atteindre une puissance d’un cheval par pouce cube, ce que Chevrolet a capitalisé avec son slogan marketing « One HP per cubic inch » (une puissance par pouce cube). Les Vette ’57 pouvaient également être équipées d’une suspension de course renforcée et d’autres composants haut de gamme dérivés de la course. Chevrolet proposait également un tachymètre qui pouvait être monté sur la colonne de direction sur les modèles équipés de l’option « fuelie ». Ce fut également la dernière année où GM utilisa le « Polo White » sur la Vette.

Le modèle présenté ici est dans un très bel état, importé des USA et restauré il y a quelques années.

Travaux récents :

Revision de carburateurs
Entretien avec réglage de l’allumage

à voir également

Consultez nos nouvelles annonces et les ventes aux enchères à venir en vous abonnant à notre lettre d'information.
En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité et nos conditions générales.
Veuillez saisir une adresse email valide
Félicitations, vous êtes désormais inscrit à notre newsletter ! Vous serez informé par email des dernières annonces postées susceptibles de vous intéresser.
En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité et nos conditions générales.