Passer une annonce
GRATUITE

PEGASO Z-102 GT Berlinetta Enasa - 1951

Réf : A370372 Actualisée le : 22/09/2022

PEGASO Z-102 GT Berlinetta Enasa - 1951

Créer une alerte PEGASO Z-102

Classic Car Service Restorations

Belgique

Voir le téléphone Envoyer un email

Description

«Espagne fabuleux cheval volant».

L'automobile Pegaso était une supercar développée en Espagne sous la supervision d'Enasa (Empresa
Nacional de Autocamiones, SA), une entreprise nationale qui produit des bus et des camions. Sous la direction de Pegaso se trouvait M. Wilfredo Ricart, un ingénieur espagnol visionnaire du département de développement d'Alfa-Romeo.

L'idée était de créer une supercar qui pourrait démontrer au reste du monde que l'Espagne était capable de développer la voiture de route la plus rapide en utilisant sa propre technologie. Et ils l'ont fait! Le Pegaso Z-102 était rapide, sportif, sophistiqué et parmi ses clients se trouvaient des rois, des hommes d'affaires notables et des membres des familles les plus prestigieuses du monde.

M. Ricart a utilisé la technologie de course dans la conception du moteur et du châssis. Le premier prototype utilisait un moteur de 2474 cm3, mais ils furent rapidement portés à 2814 cm3, développant 165 ch. Le moteur était un V8 à quatre arbres à cames en tête avec un système de lubrification à carter sec attaché à une transmission à cinq vitesses. Il y avait aussi un moteur de version 3200CC. Pegaso a offert un choix de configuration de un, deux ou quatre carburateurs.

Pour le châssis du Z-102, Ricart a conçu une plateforme en acier embouti avec suspension avant indépendante et un système de type De Dion très sophistiqué à l'arrière. Pour les prototypes, Pegaso a utilisé Enasa pour concevoir les premières carrosseries, mais l'idée était de faire concevoir par les meilleurs carrossiers des carrosseries pour la supercar espagnole. Immédiatement Touring, Serra ou Saoutchik travaillaient pour Pegaso dans des corps sur mesure sous diverses formes.

Le lancement officiel de Pegaso a eu lieu en octobre 1951 au 38e salon de l'automobile de Paris, avec une Gran Turismo Berlinetta conçue par Enesa qui était la sensation de l'exposition. Le magazine Autocar a décrit la Pegaso Z-102 comme «une pure voiture de course adaptée à un usage quotidien». Et Autosport a écrit «La voiture espagnole vole la vedette».

Les coûts de production élevés du Z-102, auxquels s'ajoute la situation financière du pays, supposent la fin du projet en 1958. Seuls 86 Pegaso Z-102 sont produits et tous sont différents.

M. Ricart et son équipe ont produit un premier prototype, le châssis 150-0101, qui a été suivi d'un cabriolet, avec le châssis 150-0102 et trois autres Berlinettas. Fait intéressant, il n'y a aucune preuve que le châssis 0102 était formellement un cabriolet, car personne n'a jamais vu la voiture avec le toit baissé.

Après le salon de l'automobile de Paris de 1951, le 10 décembre, le châssis 0102 ainsi que deux autres prototypes ont été présentés au palais du Pardo à Madrid au général Franco.

L'année 1952 aurait dû être l'année où la production des voitures Z-102 a commencé, mais l'équipe de conception d'Enesa a continué à développer les prototypes, y compris le nouveau moteur de 2814 cm3 et une carrosserie.
re-styling. C'est alors que le châssis 0102 a été converti dans la configuration réelle de la Berlinetta. Le moteur primitif de 2474 cm3 a également été remplacé par le nouveau moteur 2814 cm3. Pourquoi le design cabriolet Enesa n'a pas été développé est un mystère.

Avec cette nouvelle configuration, Enesa a présenté le châssis Z-102 0102 en 1953 dans divers Concours d’élégance internationaux, dont Deauville et Enghien-les-Bains, où il a remporté le premier prix.

Après un accident en 1954, la voiture a été réparée à l'usine et vendue pour la première fois en 1955 en tant que nouvelle voiture, en adoptant la véritable identification 150-0201. Il est à noter que cette Berlinetta et l'autre prototype survivant, sont les deux seuls Z-102 numérotés plus tard avec l'identification 02XX, différents des autres voitures, qui sont 01XX.

Le premier propriétaire Mme Elena Arvanitidi de Ramsay de Madrid, et après quatre autres propriétaires, la voiture est passée en 1972 dans la propriété de M. Carlos Mosquera, un passionné de Pegaso et co-auteur avec M. Enrique Coma-Cros du livre reconnu «Los Automóviles Pegaso y sus protagonistas». Pendant la possession de Mosqueras, la voiture était très bien entretenue et en 2003, la voiture a fait l'objet d'un travail massif, y compris tous les composants mécaniques, le moteur, la carrosserie et l'intérieur.

La voiture a récemment été entièrement repeinte en métal nu, dans le vert clair d'origine comme en 1953. Tout le chrome a été refait, tous les caoutchoucs ont été renouvelés. Le dessous de la voiture, tout le mécanicien et le moteur ont été sablés et repeints. Un nouveau pare-brise avant a été installé. En d'autres termes, la voiture est complètement rafraîchie et en superbe état. La voiture a toujours les roues d'origine Robri. La voiture possède également une carte d'identité Fiva et des papiers d'immatriculation belges.

Sans aucun doute, cette Pegaso Z-102 est une voiture très spéciale et ultra rare, avec une histoire exceptionnelle qui présente une occasion unique d'acquérir un chef-d'œuvre dans l'industrie du sport automobile.

à voir également